Le Cairn Terrier

Chiens Terriers

L'intrépide :cairn

Chien sûr de lui mais en aucun cas agressif, très joueur, donnez lui une balle et vous en ferez l'animal le plus heureux du monde. Adore les enfants. Il est rustique, gai, intelligent et très facile à dresser.

 

Le Cairn Terrier fut développé dans les hautes terres d’Ecosse pour chasser les petits animaux qui se cachaient dans des monticules de pierres appelles "cairns " qui marquaient les limites des propriétés et des tombes.

Malgré son type très ancien, il n'a été reconnu qu'en 1912. A ce jour, on compte 25 262 Cairn Terrier inscrit au LOF.

Aspect général

Agile, éveillé ; aspect naturel d’un terrier apte au travail. En station debout, il est bien planté sur les antérieurs. Très dégagé dans ses allures. Les côtes sont bien descendues. L’arrière-main est solide. Poil résistant aux intempéries.

Caractèristiques

Doit donner l’impression d'un chien actif, plein d’allant et rustique. D’un naturel intrépide et enjoué ; sûr de lui, mais pas agressif.

Tête et crâne

Petite, mais proportionnée au corps. Bien garnie de poils. Région crânienne : Crâne : large avec une nette dépression entre les yeux. Stop : marqué Région faciale : Truffe : noire. Museau : puissant. Mâchoires / dents : Les dents sont fortes ; les mâchoires, fortes sans être longues ni lourdes, offrent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact et sont implantées à l’aplomb des mâchoires.

Yeux

Bien écartés, de grandeur moyenne, de couleur noisette foncé, légèrement enfoncés dans les orbites, pourvus de sourcils broussailleux.

Oreilles

Petites, pointues, bien portées et droites ; elles ne sont pas attachées trop près l’une de l’autre ni pourvues d’un poil trop abondant Cou Bien attaché, pas court

Avant-main cairn

De longueur moyenne, couverte d’un poil dur ; l’ossature est bonne, mais pas trop lourde. Epaules : Obliques. Coudes : jamais en dehors Corps Dos : Droit, de longueur moyenne. Rein : Fort et souple. Poitrine : Côtes bien cintrées et bien descendues.

Arrière-main

Cuisses : très fortes et musclées. Grassets : Bien descendus, ne tournant ni en dedans ni en dehors quand ils sont vus de derrière

Pieds

Les pieds antérieurs, plus forts que les postérieurs, peuvent être légèrement en dehors. Les coussinets sont épais et forts. Les pieds minces, étroits, les doigts écartés et les ongles sont des défauts

Queue

Touffue, atteignant au moins le jarret, portée basse au repos, elle se relève à la hauteur du dos ou un peu plus haut quand le chien est en action.

Allures et mouvements

Pas dégagé et facile. Bonne extension, des antérieurs vers l’avant. Les postérieurs donnent une forte impulsion. Les jarrets ne sont ni trop serrés, ni trop écartés.

Robe Poil :

Point très important. Résistant aux intempéries, le poil doit être double : le poil de couverture est très abondant, dur sans être grossier, le sous-poil est court, souple et serré. Le poil serré ou écarté est un grave défaut. On admet une légère ondulation. Couleur : Crème, froment, rouge, gris ou presque noir. Le bringé de toutes ces couleurs est admis. Non admis sont le noir pur, le blanc, le noir et feu. Les extrémités sombres telles que les oreilles et le museau sont très typiques.

Poids et taille

Hauteur au garrot d’environ 28 à 31 cm (11 à 12 pouces), en rapport avec le poids : idéalement de 6 à 7,5 kg (14 à 16 livres anglaises).

Défauts : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum

Son comportement

C’est un chasseur né ! A l’origine il chassait les petits animaux dissimulés dans des "cairns " (mot gaélique donné aux tumulus romains). Clown à ses heures, il aime avoir un public mais ce qui le caractérise le plus c’est le besoin d’être très proche de ceux qu’il aime. Sa petite taille permet de l’emmener partout d’autant plus qu’il est extrêmement sociable ! Il est d’une constitution robuste et d’une santé de fer. On recense de nombreux sujets ayant vécu 17 ou 18 ans !

Caractère

Plein d'allant et de tempérament, il a avec ses faux airs de renard et son petit museau triangulaire un charme certain. Intelligent, gai, rusé et malicieux, c'est un chasseur de nuisibles de première force, un chien rustique et sans complexe. C'est un agréable compagnon. Bon gardien, en éveil à la moindre alerte, non agressif, mais assez aboyeur.

Chien de chasse

Le Cairn est un chasseur né ! Si votre Cairn a des dispositions pour la chasse, vous pouvez essayer de le mettre au terrier. Pour cela, il est préférable de contacter des professionnels ayant des terriers artificiels.

Chien truffier

Le Cairn a beaucoup de flair, de gourmandise, et de mémoire, c’est pourquoi il est très facile de le dresser au cavage. Dès l’âge de 5 mois, vous pouvez entraîner votre chiot en enterrant des friandises à quelques centimètres du sol ; Si votre chiot a du flair, il trouvera vite la friandise. Répétez l’exercice en augmentant les distances. Puis enterrez un morceau de truffe avec la friandise. Puis vous cacherez seulement la truffe : le chien apprendra vite à la trouver, sachant qu’il sera récompenser.

Chien d'agility

Le Cairn est très à l’aise dans ce sport. L’exercice le plus prisé est, bien entendu le tunnel souple, chasseur oblige. La passerelle aussi est un un exercice aimé des Cairns. La table étant un exercice réclamant une obéissance parfaite est celui qui plaît le moins à nos compagnons.

(Sources : French toutou - http://www.frenchtoutou.com/)