Le Golden Retriever

Le Chien de la famille

D'une douceur remarquable, particulièrement facile à éduquer, le Golden a largement dépassé son cadre d'emploi initial : le rapport du gibier et plus particulièrement du gibier d'eau.

Le Golden Retriever est devenu le chien de la famille par excellence.

D'une douceur exemplaire avec les enfants, il est de plus d'un aspect rassurant. plein de bonne volonté, naturellement doué au travail, éducation ferme mais avec douceur, loyal, gentil, social, docile, intelligent, joueur, a horreur de la solitude et même destructeur lorsqu'il est seul.

Amateur d'exercice physique et mental, il préfère les maisons avec jardin plutôt que les appartements.

 

Ses origines :

Race vraisemblablement issue de la même souche que le Labrador, améliorée par divers croisements (Retriver à poil plat jaune venant de Terre-Neuve avec des Spaniels d'eau d'Écosse,...).

La race a été fixée en Angleterre au XIXème siècle.

Pour d'autre, selon une tradition, des chiens du Caucase jaunes furent utilisés en Écosse pour rapporter le gibier blessé. On les appela Russian Yellow Retrievers.Ils auraient été retrempés avec du Bloodhound pour donner naissance au Golden Retriever.

La race a été reconnue par le Kennel Club en 1913.

Aux Étas-Unis, ce chien est très répandu comme animal de compagnie. En France, quasiment inconnu au début des années 80, il est en très nette progression pour la même utilisation. Il a su séduire un très vaste public. Il est devenu l'un des animaux les plus populaires et ses interventions dans le domaine de la publicité sont de plus en plus fréquentes ; ce qui accroît encore sa cote de popularité.

A ce jour, on compte 20 437 Golden Retriever inscrit au LOF.

Aspect général :

chien harmonieux, bien proportionné, actif, puissant, bien uni dans ses allures, de constitution robuste, à l'expression empreinte de douceur. Docile, intelligent, naturellement doué pour le travail il a u tempérament doux, amical et sûr de lui.

Tête et Crâne :

tête bien proportionnée et bien ciselée. Crâne large sans être lourd. Belle attache de la tête avec l'encolure. Museau puissant, large et haut. La longueur du chanfrein est approximativement égale à celle du crâne, du stop bien marqué à l'occiput. La truffe est noire de préférence.

Yeux :

marron foncé, bien écartés. Le bord des paupières est foncé.

Oreilles :

de taille moyenne et attachées à peu près au niveau des yeux. Mâchoires : les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.

Cou :

de bonne longueur, net et musclé.

Avant-main :

les membres antérieurs sont droits; ils ont une bonne ossature. Epaules bien obliques. Omoplate longue et bras d'égale longueur font que les antérieurs, du coude au sol, sont bien disposés sous le corps. Les coudes sont bien au corps.Corps : bien équilibré. Rein court. Poitrine bien descendue dans la région sternale. Les côtes sont bien descendues et bien cintrées. Ligne du dessus horizantale.

Arrière-main :

le rein et les membres postérieurs sont forts et musclés. Les jambes sont solides et les grassets sont bien angulés. Les jarrets sont bien descendus. Les canons métatarsiens, vu de derrière, sont d'aplomb. Les jarrets ne tournent ni en dedans, ni en dehors. Les jarrets de vache sont à proscrire.

Pieds :

ronds, pieds de chat.

Queue :

attachée et portée au niveau du dos. Elle atteint le jarret. Elle ne s'enroule pas à l'extrémité.

Allure - Mouvement :

allures énergiques, avec beaucoup d'implusion. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans un plan parallèle à l'axe du corps. L'enjambée est longue et dégagée sans aucune tendance à relever les antérieurs.

Robe et poil :

le poil est plat ou ondulé avec de bonnes franges. Le sous-poil est serré et imperméable. Couleur : n'importe quel ton or ou crème. Ne doit être ni rouge, ni acajou. On admet la présence de quelques poils blancs uniquement au poitrail.

Taille :

hauteur au garrot : mâles, 56 à 61 cm; femelles, 51 à 56 cm. 29,5 à 34 Kg pour le mâle - 25 à 29,5 Kg pour la femelle Défauts : tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

N.B : les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

Son comportement

Intelligence, Mémoire, Docilité et réceptivité, Concentration, Sociabilité, Taille adéquate : C'est tout cela un chien guide, mais c'est aussi un concentré de tendresse et d'affection qui donnera à l'aveugle, chaque minute de sa vie, la chaleur dont il a tant besoin.

C'est aussi : un chien de catastrophe, un chien pisteur, un chien pour la recherche de stupéfiants, un chien de chasse

(Sources : French toutou - http://www.frenchtoutou.com/)