Concept Canin élevage de chiens

Concept Canin

Quelques "Trucs"

Évaluer l'âge de votre chien

age du chien

L'arrivée du chiot

L'arrivée d'un chiot au sein de la famille d'accueil est toujours un événement. Bien souvent attendu depuis plusieurs semaines, le nouvel arrivé fait l'objet de tous les soins.

Cependant, pour que ces bonnes relations perdurent il est indispensable de mettre le chiot que vous venez d'acquérir dans une situation favorable.

En effet, ces premières semaines de vie commune conditionneront pour une grande part, son comportement des années futures.

  • considérer l'animal comme un être humain dans ses capacités intellectuelles ou émotionnelles
  • agir au contraire comme s'il n'était qu'une machine sans sensibilité ni compréhension

La moyenne de vie du chien est de 14 ans (équivalent de 72 ans chez l'homme

Pour préserver le plus longtemps possible la santé de votre compagnon et lui assurer une vieillesse heureuse, il doit bénéficier d'une vaccination suivie, d'une alimentation adaptée et de bilan de santé réguliers

Vous devrez éviter deux erreurs majeures :

La communication du chien couvre tous les canaux sensoriels (vue, odorat, goût, audition, toucher).Elle mélange des messages innés, réflexes et des séquences apprises, plus complexes, associant postures, vocalises et émissions.

Comme tous Les mammifères, il s'adapte à des conditions de vie, des familles et des milieux très différents, ceci plusieurs fois dans sa vie si cela est nécessaire.

N'oubliez jamais toutefois que, dans toutes les circonstances, votre compagnon réagira comme un chien, avec sa compréhension et ses propres réflexes.

N'oubliez pas non plus que votre animal est unique : ses parents, sa naissance, son environnement précoce, le temps passé en compagnie de sa mère et les différentes expériences vécues ont modelé cet individu.

Toutes ces règles générales que nous allons vous donner doivent être adaptées à chaque cas particulier.

Vous êtes maintenant conscient de la complexité, de la richesse et des limites de votre chien ? Alors voyons ensemble quelques points importants pour éviter les mauvais départs.

Attachement et Détachement

Votre chiot vient sans doute de quitter sa mère, son objet d'attachement primaire.

S'il a moins de 6 mois, il a besoin de la remplacer. Il va donc choisir une personne qui lui apportera chaleur et réconfort. Il va chercher à être toujours le plus près possible d'elle et sera apaisé par son contact. Il est primordial que ce nouveau lien d'attachement se noue pour que le chiot parte à la découverte de son nouveau monde, le vôtre !

Vers 6 mois, l'âge de la puberté, vous devrez détacher votre bébé chien, ce qui ne veut pas dire ne plus l'aimer !

Cela signifie simplement l'aider à remplacer son tien primaire nécessaire au départ, par un attachement à tout le groupe, indispensable pour le reste de sa vie. Pour cela, vous devrez faire en sorte que les contacts entre vous et le jeune chien soient à votre initiative, et non à la sienne.

Cela lui permettra de supporter votre absence. Il échappera ainsi à ce qui est une pathologie très fréquente : L'anxiété de séparation qui amène le chien à hurler, détruire ou souiller la maison en votre absence. Cette pathologie est maintenant bien connue et facile à soigner.

La propreté

Adopter un jeune chien, c'est accepter de devoir manier la serpillière un certain temps. En effet, à l'âge idéal d'adoption (8-9 semaines), rares seront tes chiots propres.

Pour accélérer le processus, il faut respecter certaines règles et surtout éviter certaines erreurs.

Repérez les moments favorables : quand le chiot est très jeune, chaque repas, chaque prise de boisson, chaque réveil déclenche l'émission de besoins. En sortant l'animal à ces moments là, vous avez de bonnes chances de pouvoir récompenser (en caressant) l'émission des besoins dans l'endroit que vous aurez choisi.

La récompense fonctionne mieux que la punition ! En effet, et elle n'a pas besoin d'être systématique pour être efficace.

Ne punissez jamais le chiot si vous ne l'avez pas pris en flagrant délit, il pourrait prendre peur de vous. Lui mettre le nez dedans n'est pas une punition (vous verrez, il le fait très volontiers tout seul !) et cela ne lui expliquera pas pourquoi vous êtes en colère. Bien sûr, il va paraître penaud mais cela serait vrai même s'il n'avait rien fait et que vous le grondiez de la même façon. Il réagit à votre expression et non pas à sa faute.

N'utilisez pas la méthode du papier journal ! Deux apprentissages, c'est toujours deux fois plus difficile. Sortez votre chien dès ses premiers vaccins. Il sera très vite propre et ne sera jamais peureux dans la rue.

Ne ramassez pas les besoins devant votre chien. Pour lui, cela pourrait ressembler à une marque d'intérêt de votre part.

Les ordres simples

Pour pouvoir vivre harmonieusement avec votre animal, vous devez lui inculquer deux types d'ordres : le rappel et un ordre d'arrêt. Nombreux sont les chiens qui ont échappé à un accident en obéissant à ces ordres très simples.

Dans tes deux cas, vous devez commencer très tôt à entraîner votre nouveau compagnon. L'éducation (ici, il ne s'agit évidemment pas de dressage) commence dès que le chiot arrive à la maison.

Employez des mots simples, toujours les mêmes "Oscar, au pied '" ou "Milou, ici" sont également valables à condition de ne pas changer.

Plus le chien est jeune, plus l'éducation doit être un jeu et moins les séances doivent durer (15 minutes à la fois à l'âge de 3 mois). La récompense est toujours plus efficace. Beaucoup de désobéissances sont dues à de l'incompréhension.

Les mots signifient peu pour le chien, accompagnezles de gestes clairs que le chien apprendra et décodera plus vite. Dans le cas particulier du rappel, ne vous mettez jamais en face de votre chien en le montrant du doigt et en lui criant au pied !

Pour les premières leçons, accroupissez-vous, détournez la tête et appelez-le doucement en vous tapant sur la cuisse :"Viens, Milou"

Vous serez alors attirant pour le chiot qui viendra et qui sera heureux d'être récompensé par de vigoureuses caresses.

Sortir son chien

Tout en prenant les précautions pour ne pas l'exposer inutilement (éviter les endroits souillés par des animaux inconnus et les contacts avec des chiens non vaccinés) votre chien doit sortir le plus tôt possible. Il y a, en effet, une forte probabilité pour qu'il soit amené à vivre dans sa vie quotidienne dans un environnement très différent de celui de sa naissance et de ses premières semaines de vie.

Pour être tout à fait à à l'aise dans son milieu, votre chiot doit pouvoir s'y confronter régulièrement avant la 13ème semaine, c'est-à-dire l'anniversaire de ses trois mois.

En sortant votre chien, vous lui permettrez ainsi de ne pas être victime du syndrome de privation. Cette affection comportementale très courante est caractérisée par une très grande difficulté d'adaptation à l'univers urbain et par une peur intense manifestée lors des contacts avec les inconnus.

La marche en laisse

Marcher en laisse n'a pas grande signification pour un chien. Il faut donc lui apprendre cette nouvelle relation qui va l'unir à son maître.

Au début, vous pourrez mettre le collier et la laisse à votre chiot et le laisser s'habituer à cette légère contrainte. Quand vous attraperez la laisse, ne tirez pas fort. Donnez de petites secousses en attirant l'attention du chien par de petits claquements de langue.

Dès qu'il suit la direction de la laisse, même sur quelques mètres, récompensez-le par de vigoureuses caresses.

Quand votre chiot va commencer à gambader en laisse à côté de vous, continuez à stimuler son attention par de multiples signaux sonores pour l'habituer à régulièrement prendre un contact visuel avec vous. La laisse physique se double ainsi d'une laisse vocale.

Votre laisse doit toujours être détendue : dès que te chiot se met à tirer, ramenez-le sèchement à votre pied et détendez tout de suite la laisse en accompagnant votre geste toujours du même "Milou, place !" ou "Athos, au pied". Dès que votre chien fait quelques mètres sans tirer, caressez-le.

Une laisse tendue transmet toutes les émotions et déclenche souvent des réactions indésirables chez le chien, comme par exemple l'agressivité à l'égard de ses congénères.

Si votre animal vous semble anormalement apeuré lors de ses premières sorties, ne le caressez pas pour le rassurer : vous récompenseriez ainsi sa crainte qui se trouverait renforcée.

Prenez l'air indifférent et changez lui les idées en l'entraînant dans un jeu.

Si cela est vraiment trop difficile, si votre chiot est incapable de répondre à vos stimulations, n'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

La hiérarchie

Pour respecter totalement la nature de votre chien, vous devez lui assigner une place dans une structure hiérarchisée.

Vous devez prendre la place des dominants et assurer à votre animal la tranquillité d'esprit qui revient de droit aux dominés dans la meute. Ce sont en effet les dominants qui ont en charge le bon fonctionnement du groupe et qui règlent les places de chacun, les entrées et sorties et tous les rituels quotidiens. Il ne s'agit donc pas de crier ou de frapper, mais d'exercer au quotidien une autorité bienveillante qui rassure le chien et lui offre une place stable.

- Donnez à manger à votre chien après vous et ne partagez rien à table. Ce qui, pour vous, est un acte amical peut être ressenti comme un signe de soumission (sans parler des erreurs diététiques !).

- Ne laissez pas votre chien choisir sa place de couchage dans un endroit stratégique. Les chambres, le hall d'entrée et les couloirs sont ainsi des lieux qui ne conviennent pas pour installer la couche de votre nouveau compagnon.

En contrôlant ainsi deux points très importants, vous avez peu de risques de voir votre chien développer une agressivité hiérarchique.

Et, tant qu'il est chiot, quand il fait une sottise, sanctionnez-le comme l'aurait fait sa mère : attrapez-le fermement par la peau du cou et suspendez-le jusqu'à obtention du calme. reposez-le et caressez son épaule (signal d'apaisement).

Cette séquence lui apprendra, plus que tout le reste, que vous vous considérez comme son dominant naturel.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>